L’intelligence médiatique

Les outils sui aident les entreprises à avoir UNE LONGUEUR D’AVANCE SUR LA CRISE

Accès direct à cet Ebook en PDF :  Ebook intelligence mediatique et gestion de crise

PRÉFACE

Une des choses les plus difficiles à laquelle un entrepreneur doit faire face est de s’assurer que la réputation de son entreprise soit positive. Après tout, quand les choses vont mal, les gens vont parler. Saviez-vous que la façon dont vous répondez aux critiques et aux propos négatifs peut vous suivre et votre entreprise pendant des années ? Comment ça ?

On est dans l’ère numérique !

Les communications numériques sont envoyées en quelques minutes, c’est pourquoi vous devez établir un plan pour savoir quand et comment gérer une crise.

Qu’entend-on exactement par une crise de relations publiques ?

Une véritable crise de relations publiques est le résultat d’une histoire négative au sujet de votre marque ; une histoire ayant pris de l’ampleur et atteint un stade très délicat à tel point de menacer de ruiner la réputation de votre entreprise.

Voici deux principaux exemples d’une crise de relations publiques :

Toyota 2010

En 2010, Toyota a retiré huit MILLIONS de véhicules en raison d’un problème de sécurité impliquant ses accélérateurs. Les véhicules affectés auraient pu accélérer eux-mêmes sans que les freins ne puissent répondre en cas de leur utilisation. Le problème des relations publiques était le résultat de la déclaration de l’entreprise, disant qu’elle n’avait pas la moindre idée du problème.

De plus, les dirigeants de l’entreprise ont maintenu cette affirmation tout au long de la crise. Suite à cela, la réputation du constructeur automobile numéro un a reçu un coup dur, perdant apparemment son rang du jour au lendemain. Cependant, grâce à son développement d’un plan de crise de relations publiques, il a réussi à regagner le premier rang.

Samsung 2016

Tout récemment, Samsung a sorti son Galaxy Note 7. Peu de temps après le lancement, l’entreprise a dû retirer cet appareil en raison d’un problème de batteries, qui risquent d’exploser et attraper le feu lors de la charge. Il est actuellement trop tôt pour dire à quel point cet incident affectera la réputation de l’entreprise, considérée comme l’un des meilleurs fabricants de smartphones haut de gamme. Ce qui est sûr, cependant, c’est que c’est un véritable cauchemar de relations publiques pour Samsung, et la manière dont ils réagiront montrera si oui ou non les consommateurs lui feront confiance dans l’avenir.

Si vous recevez une alerte Google qui vous informe d’un problème, vous devez rester vigilant. Alors qu’une crise peut déjà vous faire mal, elle peut vous anéantir si elle s’accroît.

L’intelligence médiatique est indispensable pendant les communications en situation de crise. Toutes les alertes que vous avez configurées doivent vous avertir immédiatement lorsqu’une crise devient évidente. Au fur et à mesure que l’histoire se développe et se fait connaître, les outils que vous mobilisez pour vos médias sociaux et relations publiques vous aideront à évaluer la réaction des gens. Lorsque la crise est terminée, les informations que vous avez atteintes sont recueillies afin que vous puissiez prendre des mesures pour s’assurer que le même scénario ne se reproduise jamais.

Que signifie l’intelligence médiatique ?

Avant que les choses ne se compliquent à ce sujet, vous devriez d’abord comprendre ce qu’est l’intelligence médiatique et quelle est l’aide qu’elle apportera pendant une crise.

L’intelligence utilisera la science des données pour examiner le contenu éditorial et public des médias sociaux, offrant des solutions pour générer une pléthore de conversations sur Internet. L’objectif est de pouvoir utiliser les idées qui permettent aux entreprises de mesurer et d’atteindre la performance du contenu, de comprendre les tendances et d’orienter la stratégie de l’entreprise et de la communication.

L’intelligence médiatique est importante pour toute entreprise, et quand il s’agit d’une crise, c’est encore plus important.

Chapitre 1

La réputation de votre entreprise à l’ère des médias sociaux

Votre travail en tant que professionnel de relations publiques est de promouvoir la réputation de votre entreprise même après avoir perdu le contrôle du message communiqué. Lorsque vous êtes un expert en médias sociaux, vous savez bien à quel point les choses peuvent être chaotiques. La partie importante de votre travail – que vous soyez un professionnel de relations publiques ou un expert en médias sociaux – est de surmonter les critiques et de découvrir ce que les gens disent.

Gardez à l’esprit que les conversations se produiront indépendamment de vos interférences.

Par conséquent, quand une crise débute, le public devient plus grand en raison d’Internet, et vous devez répondre avec rapidité et empathie. Vous devez assumer votre responsabilité à l’égard du problème. Vous devez le faire dès que possible si vous voulez éviter un dommage irréparable.

Les gens ont tendance à partager beaucoup de choses qui les concernent sur les médias sociaux, c’est pourquoi ils ne tolèrent pas les murs ou les commentaires dédaigneux.

Pourquoi les entreprises sont-elles si vulnérables

Pourquoi est-ce que les entreprises sont si vulnérables de nos jours ? La réponse est assez simple. Internet a changé la façon dont les gens accèdent à l’information. Il a été intégré dans tous les aspects de l’entreprise – marketing et relations publiques, recrutement des employés, promotion de la culture au travail, service à la clientèle, etc.

Aujourd’hui, on assiste à une communication bidirectionnelle, et tout type de résistance peut conduire à une crise.

Par exemple : les journalistes rapportent des informations sur les incendies qui se déclenchent dans les médias sociaux, et les entreprises peuvent ainsi les utiliser pour mettre fin à ces incendies.

Au milieu de l’émeute de Baltimore le 28 avril 2015, Whole Foods a tweeté une photo où elle donne à manger à cinq officiers de la garde nationale.

Il y a eu une réaction instantanée à cette photo. Whole Foods a été condamné de les avoir nourris au lieu d’aider la communauté locale. La réponse de Whole Foods était qu’ils étaient fiers de soutenir la garde nationale. Cependant, après l’implication de la presse, l’entreprise a retiré son tweet original et a publié une déclaration à ABC News, disant que le tweet n’a pas convenablement reflété leur pleine participation communautaire.

Votre entreprise devrait-elle fonctionner normalement ou passer en mode crise ?

C’est vrai que les entreprises sont vulnérables, mais un petit commentaire publié sur Twitter ou sur un blog ne signifie pas qu’il s’agit d’une crise. Les outils utilisés quotidiennement vous permettront de savoir quand vous devriez paniquer.

Il y a quatre choses que vous devez prendre en considération lorsque vous utilisez un bon outil d’intelligence médiatique :

Participation influente

Quand il s’agit de mots-clés, ils peuvent vous donner la réponse aux questions que vous recherchez. S’agit-il d’une minorité bruyante qui fait du bruit ou ce sont les médias traditionnels qui s’impliquent ?

Sentiment

Lorsque vous déterminez la nature du sentiment négatif, vous devez considérer vos parties prenantes. Qui va être plus influencé par l’histoire négative ? À quel point seront-ils influencés ? Existe-t-il des chemins pour se développer ? Avec un outil d’intelligence médiatique, vous aurez plus d’indices sur l’analyse du sentiment.

Durée

Beaucoup de gens font de l’urgence une explosion, chose qui conduit à des pensées et des sentiments négatifs. Cependant, une crise peut survenir lentement, ce qui pourrait endommager votre marque au fil du temps. Il est important de garder un œil sur la durée du sentiment négatif et de tester les impacts des techniques que vous utilisez pour répondre. Gardez à l’esprit que les médias traditionnels et les médias sociaux peuvent travailler en tandem, ce qui signifie que vous devez suivre plus d’histoires et cultiver plus de relations. C’est pourquoi vous avez besoin d’un outil exhaustif d’intelligence médiatique pour la marque et l’image de votre entreprise.

Qu’est-ce que le Brandjacking ?

La plupart des gens savent qu’Internet permet à une personne d’adopter l’identité d’une autre personne. Lorsque cela se produit avec une entreprise, on l’appelle une violation de marque. Cette pratique malveillante pourrait également conduire à un hashtag de marque pouvant stimuler l’engagement et conduire à l’invention d’histoires négatives à propos de votre marque. Par exemple, l’entreprise McDonald’s avait été détournée, et quand elle a subi cela, elle a changé sa politique de hashtags. Lorsque les gens visitent désormais leur page Twitter, ils découvrent que McDonald’s ne marque pas ses hashtags. Quand ils font le hashtag de quelque chose, ils utilisent des mots-clés ou des phrases. La décision de le faire a été prise afin d’éviter qu’un hashtag détourné et devenu viral n’ait un lien immédiat avec la marque, évitant ainsi la crise.

La leçon générale consiste à surveiller avec méfiance les mots-clés et les phrases pour s’assurer qu’ils ne sont pas utilisés contre votre entreprise. Votre entreprise devrait faire tout son possible pour protéger ses marques Twitter avec quelques règles et lignes directrices simples.

Chapitre 2

10 étapes importantes pour préparer votre entreprise à une catastrophe

Afin d’éviter une crise, votre entreprise doit s’y préparer. Vous devez arrêter de croire que votre gestionnaire de médias sociaux peut résoudre tous les problèmes en rédigeant un ou deux tweets de 140 caractères. Vous devez mettre en place un plan pour les aider à faire face à la crise. Il y a 10 étapes importantes pour préparer le plan de crise de votre entreprise:

Étape 1 – Inclure un plan d’urgence aux objectifs commerciaux

Vous n’avez certainement pas un plan pour chaque crise que vous rencontrez dans votre vie quotidienne. Allez-y à votre rythme, en mettant en place un ou deux plans de crise chaque trimestre. Vous devez vous assurer que cet objectif fait partie de l’examen de rendement.

Étape 2 – Trouver les signes avant-coureurs

Quand il s’agit d’un puissant outil d’intelligence médiatique, vous ne voulez pas que ce dernier observe uniquement les mentions de la marque. Vous voulez un outil d’intelligence médiatique qui vous permet de configurer des recherches sur divers sujets et de les maintenir dans les canaux. Vous pouvez commencer par créer une liste des messages qui ont déjà été publiés et qui ont rencontré une résistance. Quand la résistance est rétablie une fois de plus et devient plus puissante, elle commence à laisser des empruntes. Assurez-vous de discuter avec les représentants des ventes, les conseillers juridiques et le service à la clientèle. Une fois la liste d’urgence se déclenche, assurez-vous de développer des recherches sociales et nouvelles à leur sujet.

En ce qui concerne les outils actuels d’intelligence médiatique, vous pouvez évaluer la performance de l’exposition que les communications que vous avez envoyées obtiennent, leur portée, qualité, couverture, sentiment et plus encore. Il est important d’avoir un plan d’urgence pour mesurer les objectifs trimestriels que vous présentez.

Afin de faire avancer les choses, vous devriez être attentif au sujet de ce qui suit :

• Dirigeants – Les analystes, les journalistes et les clients écouteront ce que les dirigeants supérieurs font et disent. Et cela signifie que vous devez faire de même. Consultez leurs pages Facebook et Twitter, découvrez leurs blogs et vidéos et comment les choses qu’ils publient affectent le monde.

• Concurrents –  Assurez-vous de garder un œil sur la marque de votre concurrent de la même façon que vous le faites avec votre propre marque. S’ils rencontrent une crise, cela peut être votre cas également. Si un concurrent s’adresse à vous, vous devez le savoir à l’avance. Vous devez répondre avant qu’il ne puisse renforcer son message.

• Les actualités de l’industrie – Il n’est pas rare qu’un problème soit le résultat d’une association. Si vous gardez un œil sur l’industrie, vous pouvez réduire tout impact ou événements pouvant causer un impact. En faisant cela, vous pouvez vous établir comme un leader dans l’industrie.

• Événements – Si vous suivez la tendance des sujets relatifs à un événement, vous pouvez empêcher vos gens d’être pris au dépourvu.

• Controverse – Vous pouvez être conscient de la politique et des mots-clés de l’entreprise – apprenez à propos des sujets tendances et expliquez votre position avant de faire une assimilation au résultat qu’ils ont produits.

• Plaintes – Créez une liste de plaintes et surveillez-les lors de l’obtention de vos résultats de recherche. Une fois les influenceurs peuvent accroître leurs préoccupations des clients, ils peuvent passer pour des experts, ce qui peut ruiner votre crédibilité.

Conseil spécial : Assurez-vous de créer des seuils sur les résultats de recherche dont vous souhaitez obtenir des alertes instantanées – des sujets sensibles, d’importants influenceurs, etc. Les résultats obtenus doivent être disponibles en temps réel.

Étape 3 – Développez un flux de travail administratif en cas de crise

Décrivez les étapes nécessaires que votre entreprise devra prendre et qui conduiront à une déclaration publique. Allouez les parties prenantes là où c’est nécessaire.

• À quoi ressemble la situation ? Il est important que votre entreprise dispose des bases pour aborder votre crise avec des connaissances de première main, mais assurez-vous que vous utilisez l’intelligence médiatique pour comprendre la portée complète de votre paysage de communications.

• Responsabilisez votre équipe – Vous devrez trouver des membres de l’équipe qui contrôleront les influenceurs, serviront de liaison, enregistreront les détails, prendront les mesures nécessaires et bien plus encore.

• Déterminez vos conseillers clés – Une crise exige souvent que vous disposiez des données techniques provenant des leaders de l’industrie. Reconnaissez les fonctions pertinentes de la crise et découvrez comment les atteindre.

• Élaborez  une déclaration – Votre département des relations publiques devrait être responsable de l’élaboration d’une déclaration. Si vous n’avez pas de service de relations publiques, vous devriez vous tourner vers une agence pour répondre à cette question.

• Premier examen – Examinez toujours votre déclaration puisque vous auriez probablement à la défendre.

• Examen juridique – Assurez-vous que le conseiller juridique revoit toutes vos déclarations faites au cours de votre crise afin de vous assurer qu’il n’y a aucun dommage majeur si une action en justice est intentée contre votre entreprise.

• Examen de PDG – Votre PDG doit rester au top des choses qui se passent avec l’entreprise.

Étape 4 – Mettre en place un système de notification

Divisez vos publics externes et internes en parties prenantes et trouvez les meilleurs canaux par lesquels vous pouvez les atteindre. Un chapitre ultérieur vous donnera des informations détaillées sur la façon de communiquer avec votre public tout en faisant face à une crise.

Conseil spécial: Quand il y a une crise mondiale – tremblement de terre, ouragan, etc. – les entreprises ont tendance à arrêter l’activité de leur entreprise sur les médias sociaux pour montrer un certain respect. Peu importe la taille de votre marque, ce respect doit être appliqué aux gens de votre région.

Étape 5 – Écrire ce que vous pouvez avant une crise

Puisque les canaux de médias sociaux changent à un rythme rapide, attendre peut être dévastateur pour l’entreprise. Assurez-vous que les déclarations qui reconnaissent un problème ont été pré-approuvées – vous voulez quelque chose qui mettra le public à l’aise. Plus votre entreprise tarde à répondre, plus les dommages à votre réputation augmentent. Ce qui suit est une déclaration à remplir, utilisable dans plusieurs situations.

Un_______________________ à_________________ qui implique___________________ s’est produit aujourd’hui à_____________________. Nous étudions actuellement question et des renseignements supplémentaires seront fournis dès que possible. Merci de votre soutien pendant cette période.

Conseil spécial: Alors que la crise continue de se développer et se connaitre, il est normal que vous envoyiez une pléthore de tweets. Assurez-vous que vous disposez entre vos mains de déclarations de base et saisissez-les dans votre plateforme d’intelligence médiatique, en veillant à ce qu’elles pointent vers les bons contacts pour les obtenir.

Étape 6 – Élaborer des messages finaux et utiliser les connaissances acquises pour développer les explications corporatives

Après avoir passé par le pire, vous devez avoir le dernier mot à propos du sujet. Assurez-vous de laisser le public savoir ce que vous avez appris de la crise et comment vous allez changer vos processus, produits et politiques.

Les gens doivent savoir que vous avez pris un certain type d’action. Vous pouvez moderniser tout ce qui concerne l’entreprise.

Conseil spécial : Afin de présenter un rapport final de crise, utilisez les tableaux de bord d’intelligence médiatique. Ajoutez cette information à d’autres contenus et proposez une chronologie illustrée qui montre ce qui a causé la crise, votre réaction, et comment elle ne se reproduira pas dans l’avenir.

Étape 7 – Redéfinir vos objectifs

Il est certain qu’une crise peut affecter vos objectifs. Assurez-vous de découvrir à quel point le sentiment, les thèmes clés, les impressions des médias et la portée ont changé. Voulez-vous atteindre les mêmes chiffres qu’avant la crise ? Il est possible de transformer la presse négative en presse utile tout en augmentant la notoriété positive de la marque.

Étape 8 – Rétablir votre plan d’urgence

Assurez-vous de rétablir votre plan d’urgence pour assurer un processus plus fluide si la crise se reproduit.

Étape 9 – Identifier vos héros

Faites en sorte de reconnaître vos héros dans la crise.

Étape 10 – Restez en contact avec les principaux influenceurs

Au cœur de la crise, vous avez découvert les principaux influenceurs – ces gens ont montré qu’ils se souciaient de vous et de votre entreprise. Si elles ont fait du bruit pendant les mauvais moments de votre entreprise, ils peuvent être tout aussi favorables aux bons moments. Avec l’intelligence médiatique, vous pouvez traquer ces gens, en utilisant des messages qui leur parlent. Il serait dans votre meilleur intérêt d’attendre un moment avant de vous adresser à eux. Cependant, une histoire de suivi après quelques semaines pourrait être très bénéfique à votre entreprise.

Chapitre 3

Cinq manières de gérer la crise de votre entreprise

Ne perdez pas de vue les objectifs de l’entreprise

Lorsque les choses deviennent chaudes et lourdes, vous devez agir rapidement. Il est impératif de savoir qui est votre public et comment vous pouvez l’atteindre. On vous jugera sur la base de trois choses :

• Vitesse – La réalité est que les gens veulent des résultats immédiatement. Assurez-vous de reconnaître les problèmes tout de suite et d’annoncer les mises à jour dès que vous le pouvez.

• Transparence – Quand il s’agit de secrets, il est difficile de les dissimuler. La meilleure façon de garder une longueur d’avance en cas de crise est de partager ce que vous savez et de faire savoir à votre public que vous êtes engagé dans la recherche d’une solution.

• Narrativité – Votre public va vous juger sur la base de votre communication. Un outil d’intelligence médiatique vous permettra de savoir si le message est réservé, comment le public se sent à propos de ce message et à quel point ce dernier est intensifié. Pour garder une longueur d’avance sur une crise, soyez la première personne à reconnaître le problème. Par exemple, un vol de Southwest Airlines a dérapé sur une piste de l’aéroport de LaGuardia, faisant un dangereux atterrissage. L’entreprise, gardant une longueur d’avance sur la crise, a fait une annonce sur sa page Facebook et Twitter dans les minutes qui ont suivi l’accident et a promis de garder leur public à jour. Peu de temps après, l’entreprise a commencé à recevoir des « Merci » pour leur ouverture. La meilleure chose que vous pouvez faire est de réagir à propos de la crise dès que vous en prenez conscience.

Qui est votre public ?

Il est important que vous compreniez que chaque personne a ses propres soucis. Assurez-vous d’élaborer un message pour chaque canal que vous utilisez pour rejoindre un groupe de parties prenantes. Que devriez-vous rechercher ?

• Clients – Les gens sont souvent directement touchés par la crise – vous devez apprendre comment ils ont été touchés par cette crise et qui d’entre eux est insatisfait.

• Investisseurs – Le cours des actions de votre entreprise peut également être affecté négativement. Quelle est la réaction de la communauté financière ? Utilisez les informations pour s’adresser aux investisseurs.

• Employés – Ce sont des ambassadeurs de marque pour l’entreprise, c’est pourquoi vous devez leur communiquer des messages approuvés par l’entreprise et surveiller leurs communications publiques à propos de la crise.

• Influenceurs – Ces gens sont des journalistes, des blogueurs, des analystes et des célébrités sociales. Les blogueurs et les célébrités sociales peuvent agir comme des avocats ou des détracteurs de votre entreprise. Avec l’intelligence médiatique, vous saurez qui est de votre côté et qui ne l’est pas.

S’assurer que votre message se fait entendre

L’intelligence médiatique peut vous permettre de trouver des moyens qui permettront de diffuser votre message partout. Les médias payants, privés et sensibilisés ont leur propre rôle dans la diffusion de votre message.

• Médias payants – Quand il s’agit de médias sociaux, vous pouvez remplacer les médias payants programmés et les utiliser pour faire face à la crise. Les médias payants vous aideront à adresser les communications de crise aux personnes qui sont touchées ou bruyantes.

• Médias privés – vos emails et sites web peuvent faire des merveilles quand il s’agit d’offrir l’information. Assurez-vous de réagir de manière appropriée à la crise sur votre site web. Assurez-vous de vous demander si vous devriez le mentionner sur la page d’actualités de l’entreprise ou faire une bannière dans la page d’accueil.

• Médias sensibilisés – Assurez-vous de visiter vos canaux de médias sociaux pour s’adresser à vos suiveurs. Si quelque chose les affecte, vous pouvez être sûr qu’ils vont partager cela avec leur communauté. Pendant ce temps, les journalistes ont tendance à y prêter attention. Si le message résonne avec eux, vous atteindrez des médias sensibilisés plus positifs.

Mesurer votre impact au fur et à mesure que les choses évoluent

Assurez-vous d’observer comment les mises à jour que vous annoncez sont reçues. Avec un outil d’intelligence médiatique, vous pouvez suivre la façon dont les gens réagissent et comment le sentiment change. Lorsqu’elle est utilisée correctement, l’intelligence médiatique doit vous offrir des vues granulaires. Comme la crise frappe la presse et les médias sociaux, l’outil d’intelligence médiatique peut être utilisé pour faire des comparaisons en fonction des mots-clés, du sentiment exprimé sur les médias sociaux, de la presse ou des acteurs clés. Ce faisant, vous pouvez cibler vos communications et les personnaliser par audience et par canal.

Conseil spécial : Quand une crise survient, vous devez communiquer avec le public comme vous en aviez l’habitude. Assurez-vous de centraliser les informations sur votre site web même si le public attend des informations via les flux Facebook ou Twitter. Si vous échouez à communiquer avec eux de la même manière que d’habitude, ils vont se sentir insatisfaits de la façon dont vous avez abordé le problème.

Réaliser quand vous devez vous éloigner

Vous ne pouvez pas arrêter une crise quand elle est sur Facebook ou Twitter. Aussi, votre public voudra que vous participiez aux discussions. Si vous les empêchez dès le début de publier dans les flux, vous les envoyez vers vos concurrents. Ils se sentiront comme si vous ne voulez pas entendre leurs plaintes et préoccupations.

Bien sûr, vous devez savoir le moment de quitter la conversation. Si tous les points ont été exprimés, il y en a peut-être ceux qui veulent garder les flammes brûlantes. Si vous leur répondez, vous ne faites qu’ajouter du carburant au feu. Éloignez-vous de la cible et ne leur donnez aucune chance d’agir.

Note spéciale : avant l’avènement des médias sociaux, les entreprises utilisaient la « déclaration officielle » et c’est tout. Avec les médias sociaux, ce n’est plus le cas. Bien qu’ils puissent toujours vous être bénéfiques, vous devriez toujours garder un œil sur les conversations pour voir si les choses arrivent à un stade critique. Facebook propose des lignes directrices sur la gestion des crises. Les plates-formes de médias sociaux vous encouragent à communiquer, mais offrent des instructions sur la façon de supprimer les messages et bloquer les gens. Cela a l’air drastique, mais c’est souvent efficace.

Chapitre 4

Quand devriez-vous consulter un conseiller juridique

Une crise peut laisser votre entreprise vulnérable aux attaques, et peut-être même à des problèmes juridiques. La meilleure chose que vous pouvez faire est de parler avec votre équipe juridique – mieux la connaître. Vous devez établir un lien avec votre équipe juridique de manière habituelle. Il ne faut pas l’aborder uniquement quand les choses vont mal.

Les spécialistes du marketing pensent souvent que leur équipe juridique ne veut pas qu’ils sortent un mot. Cependant, cela pourrait conduire à un procès. Un avocat expérimenté comprend que le travail d’un agent de commercialisation sera de promouvoir son entreprise et, en temps de crise, de protéger sa réputation. Il est important que vous travailliez aux côtés de votre conseiller en temps de crise afin que votre public entende ce que vous avez à dire et voit que vous prenez la responsabilité de ce qui s’est passé. En parlant à votre avocat, et en effectuant vos activités de relations publiques et de marketing, vous pouvez éviter la possibilité d’un procès.

Note spéciale : Lorsque vous vous adressez à votre équipe juridique, cela peut mener à une série de conversations intéressantes à propos du problème rencontré. Par exemple, la différence entre une opinion et une diffamation. Il est impératif que les spécialistes du marketing apprennent davantage à propos de leur équipe juridique parce que s’ils se retrouvent dans un pétrin, c’est leur équipe juridique qui les aidera à s’en sortir.

• Prouvé

• 100 pourcent

• Garanti

• Toujours

• Promesse

• N’échoue jamais

Les spécialistes du marketing peuvent trouver toutes sortes de façons créatives de faire connaitre leurs produits sans faire des allégations non prouvées. Et, ce faisant, ils évitent toute crise possible.

Quand devriez-vous consulter un avocat

Il y a des moments où il est nécessaire pour vous de s’adresser à un avocat. Peu importe si vous êtes au milieu d’une crise ou si vous voulez en éviter une. Il y a cinq cas dans lesquels vous devez parler à votre équipe juridique :

• Votre entreprise est accusée d’actions illégales

• Vous pensez que votre entreprise sera accusée d’actions illégales. Toute déclaration faite à ce sujet pourrait être permise dans le procès.

• Vos communications s’adressent directement à vos concurrents et sont perçues négativement.

• Vous avez fait des réclamations au sujet des services de votre entreprise et / ou de la fonctionnalité d’un produit.

• Vous avez fait des allégations « factuelles » non prouvées sur un produit de l’entreprise.

Conseil spécial : Vous pouvez avoir la tentation d’utiliser certains mots et expressions pour arrêter tout examen injustifié et toute action légale potentielle. Quels types de mots devez-vous éviter ?

Ce qu’il faut retenir

Après avoir lu cet ebook, vous devriez avoir une meilleure compréhension de la façon dont l’intelligence médiatique moderne fonctionne – comment elle peut façonner les programmes de communication en période de crise et comment elle peut résoudre vos problèmes. Quand il s’agit de s’adresser aux gens en période de crise, la façon dont vous réagissez est tout aussi importante que ce que vous dites.

Le monde est surchargé d’une pléthore d’informations, et quand une crise survient, le monde le sait assez rapidement. Il suffit de penser à Toyota et plus récemment Samsung. Toyota a pris du temps à gagner la sympathie des gens. Quand on a découvert qu’ils cachaient quelque chose avant que les médias ne s’en rendent compte, ils ont perdu beaucoup d’affaires et ont perdu leur rang. Cependant, ils ont été en mesure de récupérer leur rang après avoir géré le cauchemar des relations publiques et les médias.

Bien sûr, il est encore trop tôt pour dire comment Samsung va gérer le problème de leur Galaxy Note 7, mais s’ils disposent d’un outil d’intelligence médiatique, c’est sûr qu’ils reviendront en force.

Et, en ce qui vous concerne et votre entreprise, un outil d’intelligence médiatique vous permettra d’élaborer un plan qui vous aidera à savoir comment lutter contre les commentaires négatifs et la propagande. Sans cet outil, votre entreprise pourrait s’enflammer très rapidement. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre en place un puissant outil d’intelligence médiatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *