Pourquoi les dirigeants doivent soigner leur e-réputation

Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur des sites d’entreprise ou bien sur des blogs spécialisés sur le monde entrepreneurial, force est de constater que l’image du chef d’entreprise prévaut sur celle de son entreprise, et ce de plus en plus si l’on en croit les récentes tendances que l’on peut observer actuellement. Aujourd’hui, à l’heure des informations qui n’ont jamais circulé aussi vite et des consommateurs bien mieux informés qu’avant, l’image qu’une entreprise va revêtir au travers de celle de son chef d’entreprise est quelque chose de primordial. Jusqu’à présent, le chef d’entreprise pouvait rester dans l’ombre, il pouvait rester celui qui dirige de main de maître sa société sans pour autant être sous les feux des projecteurs. Mais cette époque est révolue, Internet et le développement des start-up aidant.

Pour quelles raisons les chefs d’entreprise doivent-ils soigner leur réputation en ligne et tout mettre en œuvre pour éviter que leur propre image nuise à celle de leur entreprise ? Quelles sont les solutions à mettre en œuvre pour réussir cet objectif qui peut tout à fait paraître compliqué au prime abord ? Toutes les explications, les choses à savoir et bien plus encore dans les lignes et les paragraphes qui suivent.

La réputation en ligne en quelques mots

Avant d’aborder la question principale de cet article qui tend à savoir pourquoi la réputation en ligne des chefs d’entreprise est quelque chose qu’il faut travailler et améliorer sans cesse de nos jours sous peine de voir l’image de l’entreprise elle-même être ternie, prenons tout d’abord quelques instants avant de bien comprendre ce qu’est la réputation en ligne, du moins dans les contours. Tout le monde connaît, au moins sur quelques points, ce qu’est la réputation classique. Voyons désormais son évolution connectée, sa descendance numérique : réputation en ligne.

La e-réputation, que l’on peut également appeler « web-réputation », « cyber-réputation », « réputation numérique » ou encore « réputation en ligne », se distingue comme étant l’opinion commune que peuvent avoir les internautes et en l’exprimant à l’aide de commentaires, de notations, d’informations, d’avis, de rumeurs et bien d’autres moyens encore. Que ce soit au sujet d’une entreprise (personne morale), ou d’une personne physique, la réputation en ligne est désormais un indicateur marquant, pris en compte par de nombreuses personnes, parmi les spécialistes du secteur comme parmi les particuliers attentifs à l’évolution des événéments. Dans le cas d’une entreprise, cette réputation en ligne peut tout à fait permettre de capter l’identité propre de cette même entreprise, mais également d’entrevoir la perception générale que les internautes peuvent avoir de cette entreprise, et ce quel que soit son secteur d’activité, quelles que soient ses valeurs et ses motivations.

Cette véritable notoriété numérique peut donc tout à fait être utilisée comme un argument de différenciation pour une entreprise envers ses concurrents. Pour les marques, la e-réputation est même ce qui va permettre de se distinguer directement sur la Toile, de faire la différence à l’aide de l’approbation générale des internautes. A l’inverse, une réputation en ligne mauvaise et largement répandue peut très vite trouver des conséquences négatives sur le développement et la pérennisation d’une entreprise. Pour tenter d’améliorer cette notoriété en ligne, une entreprise peut donc tout à fait mettre en place des outils de veille qui permettent de mesurer la tendance de la notoriété à l’égard des consommateurs et des internautes. Dès lors qu’une tendance négative est perçue, l’entreprise peut mettre en place des actions spécifiques pour améliorer cette tendance. Des outils, en somme, très intéressants à l’heure où les échanges d’information s’accélèrent et où il n’a jamais été aussi indispensable pour les entreprises de réagir rapidement mais de façon mesurée.

La réputation des chefs d’entreprise sur Internet

Une récente étude publiée dans les journaux spécialisés et réalisée par un cabinet reconnu à l’international montre que plus de 75% des cadres français interrogés perçoivent la réputation de leur chef d’entreprise comme une variable qui revêt une influence jugée « modérée » à « très forte » sur le développement de l’entreprise. Pour eux, l’image d’un chef d’entreprise est presque aussi importante voire aussi importante que celle de l’entreprise toute entière. Pour 37% d’entre eux, ce phénomène va même rencontrer une forte période de croissance dans les années à venir, jusqu’à devenir de plus en plus important. Pour la majeure partie de ces cadres travaillant dans l’Hexagone, la parole d’un chef d’entreprise peut avoir des conséquences importantes sur la vie de son entreprise, elle peut protéger l’entreprise des crises qui risquent de l’affecter, attirer ou à l’inverse repousser des actionnaires potentiels et des investisseurs, et bien d’autres conséquences encore. Dernier point issu de cette étude : l’idée est également partagée que l’image du chef d’entreprise peut permettre d’attirer des nouveaux talents dans l’entreprise (pour 63% des cadres interrogés). 47% de ces mêmes cadres considèrent également que le chef d’entreprise de sa société a une image qui les incite à rester au sein de la société et à lui rester fidèle à l’avenir.

Nous venons maintenant de voir ce qu’est véritablement la réputation en ligne, alors penchons désormais sur le cœur du problème, sur ce qui va nous intéresser précisément jusqu’à la fin de cet article : la réputation en ligne des chefs d’entreprise. Petite précision importante qu’il est nécessaire tout de même de rappeler : tous les chefs d’entreprise sont concernés par la web-réputation. Qu’ils soient à la tête d’une grande entité ou d’une start-up en devenir, le chef d’entreprise est par excellence celui qui renvoie l’image la plus pure et la plus directe de son entreprise. Un chef d’entreprise peu avenant, donnant l’impression de n’être que lassé et usé par son métier prend très vite le risque de nuire à l’image toute entière de son entreprise. Alors autant dire qu’il est indispensable pour tous les chefs d’entreprise de prendre soin de cette désormais fameuse réputation en ligne.

En l’état actuel des choses, le constat que l’on peut faire dès lors que l’on étudie la situation du rapport des chefs d’entreprise à la réputation en ligne est le suivant. Ces mêmes chefs d’entreprise se servent de façon croissante des réseaux sociaux, et ce afin d’améliorer leur communication interne mais également d’envoyer des signaux positifs à toutes les parties prenantes friandes de communication en ligne. Encore récemment, c’est un grand chef d’entreprise français qui a félicité, via les réseaux sociaux, ses collaborateurs pour la qualité de leur travail et sa confiance renouvelée. De quoi réussir à la fois une communication interne de qualité et une communication externe efficace. Nous sommes, ici, typiquement dans une situation qui reflète l’absolue nécessité pour les chefs d’entreprise d’entretenir leur réputation en ligne et de tout mettre en œuvre pour envoyer des signaux positifs à destination de toutes les parties prenantes qui y prêteraient attention. De façon plus générale, il est vrai que les réseaux sociaux incarnent un outil de relation directe avec les clients, un outil qui peut même aller jusqu’à permettre aux entreprises d’accroître leurs performances commerciales. Mais, là encore, c’est toute la réputation en ligne, à la fois de l’entreprise et de son chef d’entreprise, qui entre en ligne de compte.

Comme améliorer sa e-réputation ?

Passons désormais à toutes les solutions à maîtriser, pour le chef d’entreprise, et ce afin d’améliorer sa réputation en ligne et, tout du moins, d’éviter de nuire à celle de sa société.

Dans un premier temps, il est véritablement indispensable pour un chef d’entreprise de réfléchir à la stratégie qu’il va mettre en œuvre dans le cadre de l’amélioration ou du moins de la création de sa réputation en ligne. Il faut mettre en place une évaluation, tout ceci afin d’avoir le recul nécessaire pour identifier les solutions à mettre en œuvre. Par exemple, si la réputation en ligne du chef d’entreprise est mauvaise, alors il ne sera pas forcément de bon ton que d’évoquer, sur la Toile, ses passions, ses hobbies et ce qu’il aime faire en-dehors de son métier. A l’inverse, un chef d’entreprise disposant d’une réputation en ligne positive pourra évoquer tout cela fin de créer un lien spécifique avec ses clients, ses collaborateurs et l’ensemble des parties prenantes. La priorité, avant tout, est véritablement de travailler sur le déficit de réputation et de définir les thématiques sur lesquelles le chef d’entreprise pourra être perçu comme légitime. Tout au long de cette première étape, c’est véritablement la cohérence qui va primer sur tout le reste.

Ensuite, et dans un second temps, le chef d’entreprise devra tout faire pour se mettre en relation avec les valeurs de sa société. Un chef d’entreprise ne peut prôner des valeurs, des motivations qui ne collent véritablement pas à celle de son entreprise toute entière. A titre d’exemple là encore, un chef d’entreprise d’une entreprise spécialisée dans la protection de l’environnement et dans le développement durable ne pourra pas se targuer sur Internet d’être allé à la chasse dans le cadre d’un safari en Afrique. Tout est question de cohérence avec le contexte de l’entreprise mais aussi de prise en compte des enjeux. L’exemple chois, qui malheureusement est déjà arrivé au sein d’une entreprise hexagonale, permet de bien comprendre l’essence même de cette idée : la réputation d’un dirigeant d’entreprise, et ce quelle que soit la taille de sa société, va de pair avec celle de la société qu’il dirige. La moindre incohérence peut faire que la communication des deux entités tombe immédiatement à l’eau et qu’elle perde toute la richesse initialement prêtée. Cette idée est véritablement primordiale, il est indispensable de bien la considérer pour comprendre l’idée mise en avant tout au long de cet article.

Vous êtes chef d’entreprise ou cadre dirigeant, maintenant, les clés sont entre vos mains. A la lecture de cet article, vous savez désormais que votre image, votre réputation en ligne peut avoir des conséquences tout à fait positives ou néfastes sur le développement de toute votre entreprise. Alors pour veiller à conserver la meilleure image possible à l’avenir, n’hésitez pas à mettre en œuvre toutes les solutions proposées et à prendre le recul nécessaire pour toujours trouver des axes d’amélioration quant à votre réputation sur la Toile. Votre futur, et celui de votre société en dépendent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *